Philippe Tailliez

À la mémoire du Commandant Philippe Tailliez, Père de la Plongée sous-marine autonome

Accueil > ... > Forum 104

> L’invention du scaphandre autonome

16 novembre 2006, 12:23, par Felix

L’appareil Rouquayrol-Denayrouze Par arrêté du 2 octobre 2006, le seul appareil plongeur Rouquayrol-Denayrouze conservé, a été classé au titre des monuments historiques, à Espalion (12). Benoît Rouquayrol, ingénieur des mines, obtient en 1860 un brevet pour un régulateur de l’écoulement des gaz comprimés, conçu pour le sauvetage des mineurs, dans une atmosphère irrespirable ou des zones inondées. La rencontre entre Rouquayrol et le lieutenant de vaisseau Auguste Denayrouze aboutit à la mise au point d’un appareil respiratoire autonome permettant d’évoluer en milieu sous-marin. Un réservoir d’air communique avec une chambre de décompression coiffée d’une membrane en caoutchouc qui actionne la soupape régulatrice de l’air comprimé. L’appareil classé est le prototype du régulateur basse pression du modèle 1864, qui obtient la première médaille d’or à l’exposition universelle de 1867. Sa capacité est d’un quart d’heure à moins dix mètres. Cet appareil est cité par Jules Vernes dans "Vingt mille lieues sous les mers".

Voir en ligne : Source du texte ci-dessous

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?